15/10/2004

Moment d'égard

J'ai voulu te dire
Toutes ces redites, ces rebondances
J'ai voulu te lire
Toutes ces dances, ces transes
Mais ton silence fut-ce fer de lance
Qui de son indifférence me perça la voix
Ce fût le chemin de croix pour vaincre les trois
Le premier, combat contre moi-même
Le second, combat contre mes je t'aime
Le troisième, combat contre l'oubli
Ce fût chemin de croix que de les vaincre
Mais voici le quatrième en traître
Il me poignarda le dos pour mieux te conquérir
Et voici la nuit qui vient me guérir
Et voici la nuit qui me traîne hors de ces stupides arènes
Ceux qui orientent la rose et perlent la rosée
J'ai voulu te dire que la rosée est à l'oranger, à l'aurore et son soleil
Mais sourde à tous les vents
Tu n'as rien voulu entendre à mes derniers souffles
C'est ainsi que la nuit offrit ton oubli, l'ennui de la tristesse...
S.G.

21:54 Écrit par Crazy | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Bô!!! C'est adressé à qui ce beau poème??

Écrit par : Topaz' | 15/10/2004

ouuuuups y a un truc .........moi c'est bio ....;-)))
c'est écrit "sioran".....c'est votre 2èm visite (!).......bizarre
merci de ta visite ,je te souhaite un super beau we .......bizzzzz

Écrit par : bio | 15/10/2004

... Merci d'être passée bio c sympa!
Topaz' ben ... il saura lol!

Écrit par : Crazy | 15/10/2004

Moi, mon coockie marche bien ;~)
Bon week-end, de jour comme de nuit...

Écrit par : Owen | 16/10/2004

je rêve ou quoi? poême de S.G.???? ça commence par syl et ça se termine par fon???

Écrit par : lena | 18/10/2004

Les commentaires sont fermés.